Temps de cuisson

Brochettes colorées aux deux canards

  • Préparation : 20 minutes
  • Cuisson : 10 minutes
  • Portions : 4
brochette canard
En vedette

Ingrédients

  • 2 emballages (300g chacun) poitrine de canard en cubes ou 3-4 poitrines de canard sans peau, coupées en cubes
  • 1 emballage (85g) poitrine de canard fumée, séchée et tranchée
  • 8 pois mange-tout coupés en deux
  • 1 poivron rouge paré et coupé en bouchées
  • 1 courgette bien lavée et coupée en tranches de 1,25 cm (1⁄2 po)
  • 1 gros oignon blanc coupé en petits quartiers
  • 8-12 dattes sèches dénoyautées et coupées en deux
  • Huile d’olive aromatisée au choix (tomates séchées, basilic, etc.)
  • Fleur de sel et poivre noir
  • Sauce chili sucrée à la thaïe

Préparation

  1. Enrouler les cubes 2 par 2 d’une tranche de poitrine de canard séchée préalablement coupée en deux selon leur longueur. Les piquer sur des brochettes en les alternant avec des morceaux de légumes et des demi-dattes de façon à obtenir de belles brochettes bien colorées. Les badigeonner d’huile aromatisée, puis les réserver bien couvertes au réfrigérateur jusqu’au moment de les cuire.

  2. Retirer les brochettes du réfrigérateur 30 minutes avant de les cuire. Les saler et les poivrer au goût, puis les réserver. Préchauffer le barbecue à feu moyen. Aussitôt que la grille est bien chaude, la nettoyer en la frottant avec une brosse à barbecue.

  3. Déposer les brochettes de canard, puis les cuire 8 à 10 minutes pour une cuisson médium-saignante. Couvrir partiellement et les tourner à quelques reprises durant la cuisson.

  4. Retirer les brochettes du gril et en servir 1 à 2 par portion sur un lit de riz. Accompagner de sauce chili sucrée à la thaïe.

Suggestion de vin

Corbières – rouge

Servez un Corbières qui comporte cet accent du sud de la France pour accompagner les brochettes, où se mêlent arômes fumés et épices thaïe. Ce rouge, issu d’un assemblage de cépages, avec la typicité du Carignan mise de l’avant, saura s’harmoniser avec cet ensemble d’arômes et de saveurs.

Privilégiez un millésime datant de 3 ans et plus afin de profiter des arômes d’épices, de garrigue, de réglisse noire, de pruneau et de cuir qui peuvent se dégager du vin.

Hélène Dion, sommelière conseil et chroniqueure vins

Servez votre vin à 15°C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *